Actualités

  • Nos meilleurs vœux pour 2018

    Nos meilleurs vœux pour 2018

    (2018-01-12)

    Notre réseau d’imagerie médicale Maussins Nollet est heureux de partager deux nouvelles signifiantes de notre engagement auprès de nos patients.

    La première est l’agrandissement du Centre Nollet par l’ouverture d’un nouveau local 18 rue de Brochant, dans le 17e arrondissement.

    Cet agrandissement permet l’installation de machines supplémentaires, dans la lignée de notre recherche de performance et de polyvalence en terme d’imagerie médicale.

    La seconde est l’installation au sein de notre Centre Nollet de trois nouveaux appareils de pointe : un panoramique dentaire (cliquez ici pour l’examen) NewTom GO Multiplan 2D Dicom, un ostéo-densitomètre (cliquez ici pour l'examen) Norland XR 800, et un Cone Beam (cliquez ici pour l'examen) CT NEWTON 5XL HD

    S’équiper des machines d’imagerie médicale les plus performantes participe à l’excellence de l’analyse comme au confort de nos patients. Ainsi, notre Centre Nollet est spécialisé dans l’imagerie « basse dose » : irradiation réduite grâce à la faiblesse des doses utilisées et à la réduction au strict nécessaire des zones examinées.

    Aussi avons-nous été le premier centre privé à nous équiper d’un EOS, système d’imagerie du squelette, utilisé en particulier pour l’observation des scolioses et douleurs rachidiennes chez les enfants et adolescents. Il se caractérise par l’acquisition simultanée de deux images orthogonales, permettant une imagerie et des mesures 2D et 3D, tout en réduisant significativement l’irradiation du patient d’un facteur 10, voire 15 avec la microdose.

    C’est dans cette lignée que s’inscrivent deux de nos nouvelles machines, dont les performances se conjuguent à la recherche d’une réduction au strict nécessaire des doses et zones d’analyse.

    La première, l’ostéo-densitomètre XR-800 de Norland, est aujourd’hui la technologie la plus avancée pour l’examen de la densité osseuse, et celle qui réduit le plus la radiation du patient. En effet, la technologie Norland repose sur la combinaison exclusive de deux innovations : l’usage du faisceau ou pencil-beam, qui détermine avec la plus grande précision la zone observée, et un système de filtre dynamique limitant l’usage des rayons aux seuls types nécessaires à l’examen.

    La seconde, le CT NEWTON 5XL HD, use de la technologie « cône beam », ou imagerie volumétrique par faisceau conique, primée en 2013 au Festivale della Scienza de Gênes pour son caractère révolutionnaire, dans la radiologie dentaire en particulier. L’examen conduit avec cette machine, similaire à un scanner couché, se traduit par une imagerie en 2D et 3D de qualité supérieure à celle produite avec un scanner, avec une dose d’irradiation dix fois inférieure.
    Notre usage de la technologie cône beam s’inscrit dans une double volonté.
    La première : développer notre activité dans les domaines dentaire, maxillo-facial et ORL.
    La seconde  : révolutionner les indications d’examen en ostéo-articulaire en privilégiant les qualités des technologies cône beam ou CBCT (« Cone beam computed tomography ») et améliorer les performances du diagnostic grâce à l’imagerie spécifique obtenue de la sorte - coupes multiplanaires et reconstructions 3D -, réduire le nombre d’examens nécessaires et l'irradiation engendrée, voire de se substituer dans certaines indications au scanner, globalement dix fois plus irradiant. Le champ d’application concerné touche les articulations périphériques : genou, cheville, pied, coude, poignet, main.

    Engagés auprès de nos patients pour une amélioration des protocoles et des performances, nous continuons de vous accueillir et serons heureux de répondre à vos questions sur les sujets abordés aujourd’hui.



    L’équipe Maussins Nollet

  • LES PRODUITS PHARMACEUTIQUES POUR INFILTRATIONS EN RUPTURE DE STOCK QUASI GÉNÉRALISÉE

    (2017-03-01)

    Nouveau scandale : les pharmacies des hopitaux refusent de fournir  l’ALTIM®, s'il n’est pas prescrit par un médecin hospitalier !

    L'ALTIM® est indisponible actuellement dans toutes les officines pharmaceutiques libérales. Le laboratoire Sanofi, responsable de sa production, a décidé un arrêt indéterminé mais prolongé, voir définitif, justifié par des anomalies sur la chaîne de production. Cela suit plusieurs épisodes de rupture de stock, d'années en années. Nous pouvons légitimement supposer un arrêt dû à un manque de rentabilité.
    Il faut cependant savoir qu'il semblerait que le laboratoire a vidé les officines libérales en transférant tout son stock aux Hôpitaux, déjà généreusement dotés. Tout pour l'hôpital, rien pour la ville. Telle est la politique actuelle de nos gouvernants et des labos. Belle évolution scandaleuse !
    Dans les cas où l'ALTIM® est jugé indispensable et pour lequel on ne saurait proposer un substitut acceptable, la seule solution pour s'en procurer était de se rendre avec une ordonnance directement à la pharmacie centrale des Hôpitaux de Paris, ou à la pharmacie de l'hôpital de l'AP le plus proche de son domicile. Inutile donc de courir de pharmacie en pharmacie dans Paris, manifestement toutes sont en rupture de stock actuellement.
    Aux dernières nouvelles, cette possibilité n'est plus: on refuse de fournir de l'ALTIM® à un patient si l'ordonnance n'a pas été faite par un médecin hospitalier, et on refuse toute prescription venant de la ville. On appelle cela de la ségrégation, et je crois que cela est  totalemùent répréhensible, et punissable. Messieurs les journalistes, tant attirés par les affaires, qu'attendez vous!
    En tout cas, bel exemple de coopération PRIVE - PUBLIC à sens unique. Par contre, on veut bien de nous pour les gardes!!!
    Et le patient continue,pendant ce temps,  à courir, clopin clopant, les pharmacies avec sa douleur....

    La première conséquence indirecte de l'arrêt de l'ALTIM® est un déficit chronique des autres produits de remplacement.

    Le Laboratoire Sanofi non seulement interrompt l'ALTIM® mais ne compense pas cet arrêt par une augmentation de la production d'HYDROCORTANCYL® dont il est également le fabricant. Ce produit a également  subi nombre d'épisodes de rupture de stock à plusieurs reprises. Pourrait-il subir le même sort ? Les actionnaires, non satisfaits de la rentabilité des produits, veulent-ils là encore le supprimer?
    Les autres produits de substitution comme le DIPROSTENE®, produit fabriqué par un autre laboratoire, sont en flux tendu; avec des approvisionnements manquants sur quelques officines. Certains produits, notamment l’HEXATRIONE®, ne peuvent être fourni que sur ordonnance expresse du médecin prescripteur. 

    Injections intra-articulaires de corticoïdes : les alternatives à l'ALTIM® ( laboratoire Sanofi )

    BETAMETHASONE
    METHYLPRENISOLONE
    TRIAMCINOLONE ACETONIDE
    TRIAMCINOLONE HEXACETONIDE


    UN CONSEIL : n’attendez pas le jour même de l’examen pour aller acheter votre produit d’infiltration en officine : vous risquez de faire tout Paris. Commandez le, en avance. Et ne l’oubliez pas le jour du rendez-vous : nous n’avons quasiment aucun stock dans les cabinets !

    La  deuxième conséquence de ces arrêts de production est la disparition de certaines infiltrations.


    Voici les dernières recommandations du laboratoire Sanofi.

    L'injection épidurale lombaire d'HYDROCORTANCYL® doit être réalisée par voir postérieure interépineuse en l'absence de contrôle d'imagerie ou par voie interlamaire avec un contrôle d'imagerie et sur un rachis lombaire non opéré
    L'injection épidurale d'HYDROCORTANCYL® :
    NE DOIT PAS ÊTRE PRATIQUÉE par voie foraminale, quel que soit le niveau (rachis cervical ou lombaire)
    NE DOIT PAS ÊTRE PRATIQUÉE par voie épidurale postérieur au niveau du rachis cervical
    NE DOIT PAS ÊTRE PRATIQUÉE par voie épidurale sur rachis antérieurment opéré


    En cas de névralgie cervico brachiale résistante au traitement médical, on pratiquait dans certains centres des infiltrations du trou de conjugaison, limitée à l’entrée de ce dernier. SANOFI déconseille maintenant  l’utilisation de l’HYDROCORTANCYL, apparemment par sécurité.

    Excès de zèle et d’hyperprotection signifie donc :
    Pas d’HYDROCORTANCYL, pas d’ALTIM = ARRÊT DES INFITRATIONS CERVICALES.
    Reste la corticothérapie à haute dose et la morphine par voie générale ou la chirurgie, sans risque évidemment… !

    Nous sommes dans l’obligation d’interrompre ce type d’infiltration, au Centre Nollet, où nous pratiquions encore avec succès cet examen.

    Les rachis opérés voient  également les possibilités thérapeutiques quasiment disparaitre : on condamne maintenant l’épidurale avec de l’HYDROCORTANCYL  en post opératoire, on interdit les foraminales quelque soit le produit, reste donc le hiatus si on y croit.  Mieux vaut ne pas avoir de complication post opératoire!!!

    Proposition de nos responsables : transformer les indications d’infiltration foraminale par des infiltrations des articulaires postérieures. C’est traiter une panne d’essence par un changement de pneu. Est-ce raisonnable ?

    Il est sûr qu’à ce rythme, pas d’infiltration = pas d’accident thérapeutique.
    Mais est-ce que les malades ont vraiment mal ?  j'attends avec impatience qu'un ministre ait une bonne sciatique et  nous demande une infiltration en urgence:  désolé, Mr le ministre ou Me la Ministre: cest impossible. vous nous avez coupé les bras!!!
    Dommage que leur chauffeur aille directement vers l'hôpital militaire généreusement doté.
    Notez qu'il suffit d'attendre encore un peu, et leur stock va bien finir par s'épuiser.....

    Qu’est-ce que nos dirigeants ne vont pas trouver encore pour diminuer le côut de la médecine : ne plus soigner ? radical certes… mais efficace.
    La suite au prochain numéro.....

    Dr D.FOLINAIS

  • NOUVEAUTÉS EOS AU CENTRE NOLLET : LA MICRO DOSE

    NOUVEAUTÉS EOS AU CENTRE NOLLET : LA MICRO DOSE

    (2017-02-01)

    La MICRO DOSE est installée sur l'EOS.

    Nous avons réalisé en 2010 la première installation privée du système EOS en France, soucieux déjà à cette époque d'utiliser, quand il est possible, les techniques les moins irradiantes. L'EOS était capable de réduire l'irradiation de 8 à 10 fois par rapport aux radios classiques, même numérisées.

    Depuis, l'EOS a évolué et a séduit nombre de sites en France comme à l'étranger.

    Notre activité quotidienne, à l'origine était plus centrée sur l'adulte voir des personnes plus agées, corpulentes, pour la quelle la micro dose ne s'imposait pas lorsqu'elle est apparue en 2014.
    De plus en plus, la demande d'examens sur des patients jeunes voir très jeunes augmente. On connait la plus grande sensibilité de cette population jeune aux radiations ionisantes médicales excessives, telle qu'on peut le voir dans le suivi des scolioses, idiopathiques ou non.
    La Micro Dose a permis de réduire à nouveau  de 5,5 à 7 fois moins l'irradiation, elle même réduite de l'EOS en utilisation habituelle, ce qui permet d'être maintenant 45 fois moins irradiant qu'en radiographie numérisée classique.

    C'est un progrès majeur que nous nous devons d'offrir à nos jeunes patients. La Micro Dose altère modéremment la qualité intrinséque de l'image, mais cette dernière reste largement suffisante et de fiabilité identique pour le suivi des courbures rachidiennes, les mesures 2D et 3D,  comme l'ont démontré des études récentes. On ne peut cependant appliquer la micro dose à tout le monde. Mais dés que c'est possible, on l'utilise notamment pour le bilan des membres inférieurs, les gonométries, les clichés dynamiques en bending, chez les sujets adultes fins...

    Dans tous les cas, le but poursuivi depuis plusieurs années est de s'adapter et d'offrir le meilleur examen tout en étant le moins irradiant possible, pour une qualité dagnostique constante, repectant les principes de l'ALARA ( aussi bas que raisonnablement possible )

    De prochaines nouvelles aventures nous attendent à la rentrée 2017. Patience !!!


  • Médecins : <br>Bonne nouvelle pour vos comptes-rendus !

    Médecins :
    Bonne nouvelle pour vos comptes-rendus !

    (2016-05-04)

    Médecins, accédez aux images et aux comptes-rendus de vos patients directement sur notre site !
    Il vous suffit pour cela de de cliquer sur l'onglet accès médecin en haut à droite de toutes les pages de notre site.

    Quelques informations techniques :

    Pour la majorité, vos codes d'accés vous ont été transmis directement par mail en MAI 2016
    Des oublis sont possibles.
    Si vous ne disposez pas de vos données d'accès, il est possible de créer un compte à partir du site, via l’accès médecin. Vos codes vous seront transmis par retour de mail,


    Vous pourrez accéder à notre base et  à tous les dossiers des patients pour lesquels vous avez prescrit un examen  effectué au RIM MAUSSIN NOLLET. Seront à votre disposition les images en JPEG et les compte-rendus pour l’ensemble des patients examinés par le RIM Maussins-Nollet depuis 2013.

    Pour un patient dont l’examen a été réalisé au RIM MAUSSINS NOLLET, mais suivi par un de vos collègues, vous pouvez passer également par l’accès patient directement pour lire cet examen uniquement.
    Ce qui  vous permettra d’être dirigé sur une nouvelle page, Cette page vous demandera un numéro d’examen, et la date de naissance du patient.

    Vous trouverez le numéro de votre examen (ex : A10000123)
    • Sur une carte qui vous a été remise lors de votre enregistrement.  (Site MAUSSINS )
    • Il figure en gras à côté de votre nom, à droite, sur l’étiquette collée sur la pochette de votre examen.
    • Il figure sous votre nom au niveau de votre compte-rendu Papier ou pdf..

    Il vous reste à ajouter la  date de naissance du patient, écrite sous cette forme :
    JJ-MM-AAAA
    (ex : 05-02-1960.)

  • Patients : <br>Bonne nouvelle pour vos examens !

    Patients :
    Bonne nouvelle pour vos examens !

    (2016-05-04)

    Patients, accédez à vos examens, images et comptes-rendus directement sur notre site !
    Il vous suffit pour cela de de cliquer sur l'onglet accès patients en haut à droite de toutes les pages de notre site.

    Quelques informations techniques :

    Cette page vous demandera le numéro d’examen, et votre date de naissance,
    Le numéro de votre examen est présent :  (ex : A10000123)
    • Sur une carte qui vous a été remise lors de votre enregistrement.  (Site MAUSSINS)
    • Il figure en gras à côté de votre nom,  à droite, sur  l’étiquette  collée sur  la pochette de votre examen.
    • Il figure sous votre nom au niveau de votre compte-rendu Papier ou pdf..

    Il vous reste à ajouter votre date de naissance personnelle, écrite sous cette forme :
    JJ-MM-AAAA
    (ex : 05-02-1960).

  • LE système PACS : un gain de temps pour l'accès à vos examens

    (2015-11-10)

    Le PACS sert à accéder à l'imagerie numérique des patients, en procurant un historique d'au moins 5 ans actuellement, avec un projet d'évolution vers des archives numériques sur plus de 10 ans, ce qui est une prouesse technique majeure compte tenu du nombre d'images, du nombre des techniques d'imagerie numérisée en jeu sur nos 2 sites. Et ça marche!!!

    Tous les examens sont accessibles à partir de serveurs installés à NOLLET et à la clinique des MAUSSINS, reliés entre eux par une fibre optique. Tous les examens sont accessibles instantanément sur les 2 sites, en temps réel.
    Ainsi est facilité le suivi des examens sur des périodes longues.
    Notre partenariat avec le société TELEMIS a permis d'accéder à ce suivi des dossiers devenu indispensable dans le cadre de nombreuses pathologies: suivi de patholgie arthrosique, inflammatoire voir tumorale où la nécessité de comparer les images dans le temps pour évaluer la progression de la maladie ou sa régression sous traitement.
    De même dans le cadre des jeunes patients suivis en EOS pour scoliose, ou pour les sujets plus agés dans le cadre de pathologie rachidienne dégénérative, cette possibilité est un "plus"  majeur.
    LA DIFFUSION: C'EST LA 2E ETAPE.
    Elle permet aux patients, d'accéder à leurs  images effectuées dans notre centre, le RIM MAUSSINS-NOLLET.
    Elles sont accessibles grâce à un code, fourni lors de l'enregisterment de votre dossier sur place. Cet accés est possible notamment à partir du site maunol.fr
    Les correspondants médicaux ont également la possibilité d'accéder aux images  et au compte rendu de leurs patients personnels uniquement,  grâce à un code spécifique, et à partir du même site.
    CETTE DIFFUSION sera accessible dès le début d'année.
    A SUIVRE...
    Tous les examens sont accessibles à partir de serveurs installés à NOLLET et à la clinique des MAUSSINS, reliés entre eux par une fibre optique. Tous les examens sont accessibles instantanément sur les 2 sites, en temps réel.

    Ainsi est facilité le suivi des examens sur des périodes longues.

    Notre partenariat avec le société TELEMIS a permis d'accéder à ce suivi des dossiers devenu indispensable dans le cadre de nombreuses pathologies : suivi de patholgie arthrosique, inflammatoire voir tumorale où la nécessité de comparer les images dans le temps pour évaluer la progression de la maladie ou sa régression sous traitement.

    De même dans le cadre des jeunes patients suivis en EOS pour scoliose, ou pour les sujets plus agés dans le cadre de pathologie rachidienne dégénérative, cette possibilité est un “plus” majeur.


    LA DIFFUSION.

    Elle permet aux patients, d'accéder à leurs  images effectuées dans notre centre, le RIM MAUSSINS-NOLLET. Elles sont accessibles grâce à un code, fourni lors de l'enregisterment de votre dossier sur place. Cet accès est possible notamment à partir du site maunol.fr

    Les correspondants médicaux ont également la possibilité d'accéder aux images  et au compte rendu de leurs patients personnels uniquement,  grâce à un code spécifique, et à partir du même site.